Vente de vins aux États-Unis : un doublement en 10 ans

Des statistiques et un graphique parus dans le San Francisco Chronicle (23 août 2013) présentent des chiffres impressionnants : les ventes de vins aux États-Unis ont été multipliées quasiment par 2 en 10 ans.

Source : San Francisco Chronicle, 23 août 2013

Elles passent de moins de 13 millions d’hectolitres à plus de 24 aujourd’hui, soit l’équivalent de presque la moitié de la production annuelle française.
En valeur, elles passent de 11 milliards de dollars à presque 35, soit une multiplication par 3 ; ce qui montre l’élévation qualitative des vins achetés par les Américains.

Cette double tendance – croissance de la consommation, amélioration qualitative des vins consommés – s’inscrit dans la longue durée. Depuis la fin de la Prohibition (1919-1933), la consommation ne cesse de croître aux États-Unis, à l’exception d’une courte période de déclin à la fin des années 1980 (dues à la dépression économique).

Consommation annuelle de vin aux États-Unis

Source : Wine Institute, 2013.

Le début des années 1990 sonne comme une période de renouveau, avec notamment l’émission de CBS News sur le French Paradox (17 novembre 1991). Elle fait passer dans l’opinion publique américaine l’idée que boire du vin est bon pour la santé.

Les États-Unis sont à présent le premier consommateur mondial de vins.

Laisser un commentaire