Archives par mot-clé : Madère

Les paysages du vignoble de Madère (Portugal)

L’île de Madère offre des paysages viticoles de toute beauté. Pentes impressionnantes, luxuriance de la végétation, multiples parcelles étagées sculptant des coteaux entiers, myriade de petites maisons blanches témoignant d’une forte densité humaine, le tout tranchant avec l’Océan Atlantique. Les paysages ne sont pas sans rappeler ceux formés par les terrasses rizicoles en Asie.

Il faut se rapprocher pour mieux comprendre les détails.

L’île volcanique est confrontée à un climat subtropical qui facilite la présence de pentes vertigineuses du fait d’une forte érosion. Cela induit un étagement altitudinal très marqué des cultures. Il ne doit pas y avoir beaucoup d’endroits dans le monde où la culture de la vigne côtoie celle de la banane.

Tout un ensemble de terrasses permet de vaincre la pente. Les vignes poussent grâce à des pergolas.

Un tel vignoble n’existerait pas si l’île n’avait pas servi de relais entre les continents européen et américain. Les bateaux qui traversaient l’Atlantique y faisaient escale pour se réapprovisionner en eau et en denrée avant la traversée. Les vins étaient consommés en Angleterre – avec souvent des bouteilles vieillies en mer, et marquées « retour des Indes » – et aux États-Unis.

L’âge d’or du vignoble de Madère est donc passé : la fin de la navigation à la voile et les changements de consommation dans les vins (on consomme de moins en moins de vins fortifiés) laissent des cicatrices dans les paysages. Des friches apparaissent, témoignant d’un passé où le moindre coteau devait être exploité.

Le vignoble est hélas en déclin, comme le sont à des degrés divers ceux de Jerez et de Marsala.